Août 02

Paraty, notre étape balnéaire au Brésil

par dans Brésil

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Pas facile de choisir une plage dans un pays qui compte un littoral aussi étendu !

Paraty est idéalement située sur la Costa Verde entre Rio et São Paulo. Elle présente le double avantage d’offrir un cadre naturel regorgeant de baies, d’îles et de plages, tout en étant une ville coloniale exceptionnellement bien conservée. En voyant des photos de Paraty, j’ai reconnu un tableau ancien vu dans je ne sais quel musée… une vraie carte-postale ! Bingo ! C’est là que nous décidons de faire étape, dans une petite pension sur la plage dégottée par Benjamin.

paraty

Malgré ces représentations idylliques, je m’attendais malgré tout à trouver un « hors-champs » moins attrayant, une grande ville se cachant derrière deux-trois rues préservées, quelque chose qui cloche quoi. Et bien non, rien de tout ça ! Paraty s’est révélée au-delà de mes espérances. Sublime ! Un vrai voyage dans le temps et un sacré contraste avec les mégapoles précédentes.

Du XVIIe siècle au XIXe siècle, c’est de ce petit port que partaient les navires transportant l’or vers le Portugal. La ville s’enrichissait tandis que les esclaves étaient sacrifiés dans les mines… sordide paradoxe à l’origine du bonheur touristique de nos générations. Lorsque la route de l’or a été déportée sur Rio, Paraty s’est vidée de ses habitants. Au point que jusque dans les années 1950, il n’y avait même plus de route pour accéder à la ville abandonnée ! C’est ce qui explique l’état de conservation du patrimoine. On croirait presque à une ville reconstituée tant l’architecture est restée inchangée depuis quatre siècles. Les rues sont faîtes d’énormes pavés sur lesquels il est malaisé de marcher, les églises sont posées face à la mer, les maisons colorées sont magnifiquement restaurées et aucune voiture ne circule dans la ville. A cela s’ajoute un cadre naturel environnant tout en montagnes luxuriantes, une lumière dorée à toutes les heures de la journée, aucune insécurité et des soirées promenades impossibles lors d’autres étapes brésiliennes.

street_1 street_2

Bien entendu Paraty est très touristique, mais si étendue que beaucoup de rues demeurent désertes et, au petit matin, la ville est toute entière aux lève-tôt. Lorsque les marées pénètrent les rues proches des berges, l’atmosphère est encore plus irréelle et magique.

Le lendemain de notre arrivée, nous partons en journée « croisière » sur un très beau bateau de bois. Autre merveille de Paraty, tous les tours dans la baie se font sur de jolies petites barques de pêcheurs colorées ou sur de grands gréemants anciens. Ambiance lounge, allongés sur des coussins, on va d’îles en îles, de plages en plages au son live d’une douce bossa nova complètement raccord avec les paysages. Après quelques baignades, le musicien-chanteur est relayé au micro et à la guitare par un passager, puis un second, un troisième ! Un esprit de fête envahit tout le bateau et c’est en dansant que l’équipage rentre au port !

croisiere_2 croisiere_1

La fête se poursuit pour nous au restaurant où nous fêtons l’anniversaire de Benjamin. Comme pour le mien en Bolivie, la nourriture n’est pas folle mais le vin blanc très bon et les caïpirinhas inoubliables ! On ressort du restaurant tout guillerets !

Une grasse matinée plus tard, nous partons voir la plage de Jabaquara tout près du centre et le lendemain, nous rejoignons le village de Trindade à quelques dizaines de kilomètres au sud. C’est encore plus petit que Paraty ! On ne pensait pas que des micro-bourgades comme ça pouvaient exister au Brésil ! C’est très différent, pas colonial du tout mais très agréable aussi. Les baies se succèdent, certaines plages sont couvertes de gros rochers polis sur les plages qui font penser aux Seychelles.

trindade_2 trindade_1

Il fait beau, pas trop chaud, pas humide… c’est divin ! Les enfants jouent aux cerf-volants, la langue chante, les gens sont très serviables, souriants, aidants… on en profite complètement avant d’attaquer la tentaculaire São Paulo que tout le monde dit affreuse…

Rappel : le Brésil est pour nous une destination sans photo. Mon G10 est cassé (on espère qu’il sera remplacé à San Francisco) et le téléobjectif de Benjamin est trop voyant pour arpenter discrètement les rues brésiliennes réputées gourmandes en appareils photos ! Les illustrations des posts sont des images trouvées sur le web dont les sources sont citées ci-dessous.

Sources photos :
http://www.paraty.com.br/
http://www.davidayrolla.com.brhttp://www.caiman.de
http://www.happytellus.com
http://freewisdom.org

« »

2 Commentaires sur “Paraty, notre étape balnéaire au Brésil”

  1. De Leïla:

    Waoouh ! Vous me faites rêver ! De gros bisous de Paris !

    Posté le 2 août 2012 à 14:21 #
  2. De laurence:

    Coucou d’ANgers

    Grâce à vous, on voyage, on s’en prend plein les yeux bisous à vous deux

    Posté le 5 août 2012 à 11:44 #

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Brésil - Brasil

Monnaie : Réal

1 € = 2,22 BRL

Langue : Portugais

Capitale : Brasilia

Population : 192 759 333 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest