Nov 11

Le Parc national des Tsingy de Bemaraha et l’allée des Baobabs

par dans Madagascar

Tags: , , , , , , ,

Après une journée de taxi-brousse, 3 jours de pirogue et une journée de 4×4 « tape-cul », nous sommes enfin sur le point de visiter le Parc national des Tsingy de Bemaraha, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Je vous laisse imaginer notre impatience !

Nous commençons par les grands Tsingy qui se trouvent à une heure de piste du village de Bekopaka où nous avons passé la nuit. 17 km en une heure, ça donne une idée de l’état de la piste et de notre dos à la fin de la journée :)

Le programme consiste en une randonnée-escalade de 4 heures durant laquelle nous traversons une forêt sèche, un labyrinthe de roches et grimpons à deux belvédères pour avoir une vue d’ensemble du site. La balade est vraiment ludique, même si elle est exigeante. Nous passons dans des passages si étroits que la lampe frontale est indispensable. Nous découvrons aussi la flore et la faune locales. La majeure partie des espèces présentes sont endémiques à Madagascar, nous sommes un peu comme des gosses à chaque nouvelle découverte!

Madagascar - Tsingy de Bemaraha : passerelle Madagascar - Tsingy de Bemaraha : cactus

La montée vers les deux belvédères est parfois périlleuse mais nous sommes attachés aux parois grâce à des baudriers. Il faut faire attention où nous mettons les pieds et les mains, car ça coupe ! La vue au sommet est magnifique, notre seul regret est d’arriver là bas en fin de matinée. La lumière y est vraiment agressive. Nous finissons notre périple vers les midi en nage, la chaleur est omniprésente et il n’y a pas beaucoup d’ombre.

Madagascar - Tsingy de Bemaraha : sommet Madagascar - Tsingy de Bemaraha : passerelle Madagascar - Tsingy de Bemaraha : détail

Après une douche au bungalow de l’hôtel, un repas léger et une petite sieste, nous partons vers les petits Tsingy. La différence avec les grands ? Simplement ils sont plus petits :) L’un est au dessus de la végétation, l’autre est en dessous. La balade est une vraie promenade familiale comparée à celle du matin. La chaleur est nettement plus supportable et en plus la lumière de fin journée rend le site très agréable. Les petits sont certes moins impressionnants que les grands mais leur fusion avec la forêt a son charme.

Le lendemain pour terminer notre excursion, nous avons droit à une journée complète de piste avec notre super 4×4 des années 70 ! Après 8 heures de route, nous voyons petit à petit poindre les baobabs. Avec la fatigue et la lassitude de la voiture, nous ne sommes pas spécialement émerveillés par l’allée des baobabs. C’est charmant mais nous sommes pressés d’arriver à destination : la douche et le lit de l’hôtel ! Et puis, comme pour les trullis des Pouilles en Italie, nous préférons découvrir les choses intéressantes le long de la route… sans folklore.

Madagascar : en route pour Morondava - allée des baobabs Madagascar : en route pour Morondava - allée des baobabs Madagascar : en route pour Morondava - allée des baobabs

Notre périple organisé se termine à Morondava. Nous sommes morts de fatigue mais le repos n’est pas encore pour tout de suite puisque après une courte nuit nous partons pour Antsirabe tôt le lendemain matin. Heureusement notre guide nous a dégoté un énorme 4×4 privé digne de l’homme qui tombe à pic pour faire les 10 heures de route bitumée. Le contraste avec les jours précédents niveau confort est saisissant. Nous goûtons aux joies de la voiture avec chauffeur pendant quelques heures. Ce luxe est a des années lumières du taxi-brousse mais nous sommes bien loin des locaux dans notre monstre à quatre roues ! A 16 heures, nous rentrons dans notre chambre à Antsirabe et nous commençons notre nuit !

Pour finir, les Tsingy sont vraiment magnifiques et gagnent à être plus connus. Mais est-ce que cela vaut 3 jours de pirogue et des heures de 4×4 ? Après réflexion, nous n’en savons rien. Il est évident que l’excursion ne s’adresse pas à tout le monde vu la fatigue engendrée par le coté roots. Ma réflexion sur « En dehors de la RN7, point de salut ? » est donc plus que jamais d’actualité !

Epilogue :
Un enseignement que nous avons tiré pendant ces 7 jours : Cécile et moi nous ne sommes pas faits pour voyager en groupe organisé pendant plusieurs jours. Notre groupe était vraiment extra, mais les contraintes que cela impliquent nous pèsent, nous limiterons donc à l’avenir nos expériences de voyages organisés au minimum.

Note :
La réserve s’étend sur plus de 157 000 hectares sur une altitude entre 150 et 700 mètres.
Les Tsingy sont composés de roches calcaires formées par des dépôts fossiles de coquillages à la suite d’allées et venues de la mer durant 155 millions d’années (entre – 160 millions d’années et – 5 millions d’années), des mouvements tectoniques puis de l’érosion provoquée par les pluies des moussons.

Les photos sont içi !


« »

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Madagascar - Madagasikara

Monnaie : Ariary

1 € = 2 827 AR

Langue : Malgache - Français

Capitale : Antananarivo

Population : 21 281 844 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest