Little nervous breakdown | Cécile & Benjamin see the world !

Oct 31

Little nervous breakdown

par dans Madagascar

Tags: , , , ,

Après 3 jours de détente à Fianar, nous reprenons la route vers le nord, la prochaine étape est Ambositra (ça se prononce Ambouch, oui ça n’a presque rien à voir et alors !?).

Fianar est la seconde plus grosse ville de Madagascar, la gare routière est donc assez importante, tout comme la quantité de rabatteurs. A peine arrivés à la gare, nous sommes encerclés par une horde de rabatteurs qui nous interpellent pour essayer de nous vendre un « départ immédiat, c’est les deux dernières places ! ». Nous nous sommes presque cru à la montée des marches du festival de Cannes, sans le costume et la robe de soirée ;)  Après une longue hésitation, nous trouvons notre véhicule et nous sommes en route pour Ambositra. A peine une heure de route plus tard, un des bagages se détache et tombe du toit alors que nous sommes à 80km/h….. gros coup de frein,  le « steward » du taxi brousse descend, court le long de la route et ramène aux pas de course… le sac de Cécile. Et là… c’est le drame ! Son précieux a fait un vol plané de toute beauté pour finir sur le bitume. En plus, pour des raisons de place, elle a exceptionnellement mis son PC dans ce fameux sac. Je vous laisse imaginer la fin du voyage en taxi brousse, à sursauter à chaque bruit suspect et à se demander si le PC est en 34 ou 35 morceaux. Au final, plus de peur que de mal, la housse de protection a bien joué son rôle, elle est HS mais le sac n’a presque rien et son contenu est pratiquement intact, juste quelques accrocs.

La région d’Ambositra est reconnue pour ses villages Zafimaniry, accessibles uniquement à pieds. Ils sont réputés pour leur travail du bois. Nous cherchons donc à visiter ses villages mais après renseignements nous nous rendons compte que l’excursion coûte très chère, plus chère que le Parc national de l’Isalo (qui se prononce « ichal »,  eh oui ma petite dame !) et qu’il faut partir 3 jours pour vraiment en profiter. En effet, les villages les plus proches sont assez dénaturés et surtout la forêt est durement touchée par la déforestation.

Nous nous retrouvons donc avec un programme allégé… sérieusement allégé. En gros, balade dans Ambositra (ville assez peu plaisante) et détente… parfait après 3 jours de détente à Fianar ! Nous hésitons à partir plus tôt pour l’étape suivante mais grâce à un thé hostile, Cécile a gagné un bon mal de ventre et les aléas allant avec. Nous préférons donc rester le temps de la guérison.

Pour nous distraire, nous avons au moins le gérant de l’hôtel qui nous fait un peu halluciner. Arrivant pour dîner à 19h40, il tapote sur sa montre et nous dit qu’il est un peu tard pour dîner alors qu’il nous a dit entre 19h et 20h dans l’après midi (et que nous sommes loin de tout, donc s’il nous refuse, nous jeûnons !). Après d’âpres négociations, il accepte de nous servir. La nourriture n’est pas bonne. Le summum arrive lorsque nous demandons la note finale à la fin de notre séjour. La plupart des prix était faux (en notre défaveur bien sûr), il avait dû oublier ses lunettes lorsqu’il a recopié les tarifs…

Ces trois jours à Ambositra n’ont donc pas été des plus plaisants. Nous avons eu notre premier blues et Cécile a eu double peine avec sa mini gastro.

Nous sommes donc bien contents de prendre le taxi-brousse pour aller à Antsirabe (il faut dire… Antsirabé ;-) ) et quitter nos tristes pensées. Cécile a gardé son sac avec elle, il est privé de voyage sur le toit depuis sa tentative de fugue ! A peine arrivés, nous reprenons des couleurs, les paysages sont nettement plus jolis, cette ancienne ville thermale d’altitude est agréable, l’hôtel est vraiment bien, avec…attention… wifi dans la chambre ! Pour compenser les trois jours de disettes alimentaires, nous déjeunons au Pousse-Pousse où nous dégustons un excellent Tournedos Rossini. Nous revivons ! Le lendemain, rebelote, avec une délicieuse terrine de foie gras. Ca change du poulet dur et manifestement trop vieux d’Ambositra.

Madagascar : Antsirabe Madagascar : le Tournedos Rossini !

Demain, nous partons pour la descente de la rivière Tsiribihina afin d’atteindre les Tsingy de Bemaraha. Un petit périple de 7 jours, qui au final, nous plait bien !

« »

3 Commentaires sur “Little nervous breakdown”

  1. De Benito Muchaco:

    Salut les amis,

    Vos tournedos Rossini et autres terrines de foie gras doivet être bien loin désormais !Comment s’est donc passée votre descente en rivière ?

    Bises

    B.

    Posté le 9 novembre 2011 à 15:30 #
    • De Jeremy A.:

      Bonne question?
      Et le sac de Cécile n’a pas vu apprendre à nager ;)?

      Posté le 10 novembre 2011 à 10:20 #
      • De Cécile:

        La réponse By Benjamin dans quelques minutes… depuis un chouette rade-wifi de Tana où nous petit-déjeunons au son d’une douce musique latino !

        Posté le 11 novembre 2011 à 08:24 #

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Madagascar - Madagasikara

Monnaie : Ariary

1 € = 2 827 AR

Langue : Malgache - Français

Capitale : Antananarivo

Population : 21 281 844 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest