Déc 26

La loose épisode 5, spéciale trains (2/2)

par dans Inde

Tags: , , , ,

La suite de nos (petits) malheurs via une plongée en apnée dans le système de réservation des trains indiens.

Il nous reste un gros trajet de train avant de rejoindre le Népal : Chandigarh-Varanasi, trajet prévu de nuit qui plus est !
Nous avons pris notre billet il y a déjà presque trois semaines, mais nous sommes sur liste d’attente, en positions 7 et 8. Les listes d’attentes font parties du système de réservation indien. Une fois que le train est complet, une liste d’attente est mise en place. Cette liste est utilisée lorsqu’il y a des annulations. Ces dernières sont fréquentes car elles sont presque gratuites jusqu’à 24h à l’avance et peuvent intervenir jusqu’à 4h avant le départ. Il y a donc un joyeux ballet la veille du départ entre les places confirmées et la liste d’attente. Léger travers du système, tout le monde réserve sur plusieurs trains à la fois en espérant qu’au moins un sera confirmé et ils annulent les autres au dernier moment. Les trains sont donc toujours « complets » à la réservation et les liste d’attente frôlent régulièrement la centaine de participants !

Pour revenir à nos vaches sacrées, nous sommes donc 7&8 sur la liste d’attente mais avons bon espoir d’être confirmés. Nous avons vu souvent des trains à moitié vide lors de nos déplacements donc il n’y a pas de raison !
Nous allons à la gare deux jours avant le départ et l’agent de l’IRCTC nous indique que nous sommes maintenant en positions 3&4. Houra ! Ca avance ! Il tapote sur le clavier pour essayer de voir si, par miracle, une place est disponible autre part mais non, il faut repasser le lendemain matin. Nous demandons si, au pire, nous pourrons avoir accès au Tourist quota mais il nous dit que non, sans que l’on comprenne pourquoi. Par contre, il nous parle de l’autre système de quota, le fameux et très obscur Tatkal quota qui ouvre une dizaine de places par train, 48h avant le départ (c’est ce que nous avons compris après coup). Il faut payer un supplément pour avoir ce fameux billet et les guichets le vendent à partir de 8h. Mais il faut souvent faire la queue bien plus tôt (4/5h du matin) ou alors déléguer ce travail ingrat à une agence.

Comme nous n’avons aucune envie d’affronter la queue indienne avec ses collés-serrés endiablés au petit matin, nous cherchons une agence mais, après investigation, nous ne trouvons personne pour nous aider. Toutes sont plutôt spécialisées dans les bus.
Le soir, nous vérifions par téléphone notre position. Nous sommes à présent 2&3 ! La ligne d’arrivée est toute proche ! Il nous parait évident que nous allons être confirmés.
Presque en vainqueurs, nous repassons au guichet de IRCTC le lendemain matin, refaisons la queue mais l’agent nous indique que rien n’a bougé. Il nous propose une solution alternative : troquer notre liste d’attente en 2&3 pour celle du Tatkal en 6&7. Nous sommes alors complètement perdus car si nous comprenons bien qu’il y a deux listes d’attente, l’agent est incapable de nous expliquer les différences. Au final, la seule chance qui nous reste est de vérifier notre position sur la liste d’attente 4h avant le départ pour voir si nous sommes confirmés. L’agent pense que nous avons de bonnes chances. Sauf que d’un point de vue pratique, notre train étant à une heure de route de la ville où nous nous trouvons, cela nous oblige à quitter notre hôtel, faire la route pour au final, ne même pas être surs d’embarquer et se retrouver en pleine nuit sur le quai d’une gare paumée.

Un peu perdus, nous repartons dépités. Le craquage n’est pas loin, le pays commence à nous fatiguer, faire la queue à ce fichu guichet nous épuise car nous découvrons à chaque passage que nous n’avions pas tous les éléments de décision et que personne n’est capable de nous dire comment ça marche dans un anglais correct. L’office du tourisme est d’une utilité nulle, ils sont juste bons à nous renvoyer vers le guichet de l’IRCTC ou à nous dire texto que contre un bakchich, on peut très bien soudoyer le contrôleur ! Le réceptionniste de l’hôtel nous conseille le bus qui soit disant est direct pour Varanasi (mais en fait non)…
Dans l’après midi, nous effectuons donc notre ultime vérification au guichet. L’agent est alors très clair, nous ne serons pas confirmés car il nous explique que la liste d’attente Taktal est prioritaire sur nous, donc quand nous sommes 2&3 sur le papier, en fait nous sommes en position 10&11 car il faut ajouter la liste Taktal. Evidement personne ne nous avait expliqué ce fonctionnement. L’agent nous suggère de monter dans le train sans place, mais l’idée de voyager debout, de nuit, dans un train indien n’est guère séduisante.

Nous nous réfugions alors dans notre petite chambre d’hôtel pour faire le point, l’heure est grave ! Toutes les solutions sont étudiées, trajets alternatifs en train, bus, chameau et avion. Les bus sont lents, l’avion est cher, le chameau boit trop d’eau et les trains… humm en ce moment c’est un peu la loose :-)
La perspective de passer le réveillon dans une ville-étape lugubre nous rend frileux. Finalement après avoir retourné le problème dans tous les sens, nous décidons d’annuler notre billet et de prolonger notre séjour à Chandigarh en changeant d’hôtel pour une chambre plus confortable. Nous aurons ainsi plus de temps pour nous retourner et serons sûr de passer Noël dans un cadre agréable.

Nous partons faire le tour des hébergements upper-class du quartier et nous avons droit à un florilège de chambres loufoques. Entre la suite Honey Moon et son lit rond tout droit sorti d’un film du samedi soir sur Canal et la chambre puant la cigarette avec vue sur le boulevard, nous finissons par trouver notre bonheur au Kwality Hotel, une adresse très cosy british.
M’enfin, le problème est toujours là, nous ne savons toujours pas comment nous allons repartir de cette magnifique ville de Chandigarh !
L’avion est notre favori même s’il est très cher. Après investigation, il ne faut pas trop y compter. Le brouillard est très présent en ce moment et les vols souvent retardés. Comme nous avons une correspondance, nous avons toutes les chances de nous retrouver coincer à l’aéroport de Delhi.
Le bus, c’est environ 24h de trajet dont une bonne partie de nuit avec une correspondance à Delhi….
Après une demie journée de recherches, nous trouvons enfin deux trains qui peuvent nous emmener à bon port. Il y a une correspondance à Delhi, mais nous avons 4h de marge, en espérant que cela soit suffisant.

Enfin jusqu’au bout, nous aurons eu des difficultés à boucler ce trajet. Lors du paiement avec ma carte, une vérification de mon identité est nécessaire via mon téléphone portable. Or, nous ne captons pas avec nos portables, donc je ne peux pas recevoir directement le code de vérification. La loose est toujours avec nous ;) Heureusement, je me rappelle que je peux consulter ma boite vocale via internet et je réussis ainsi à acheter les billets.

Maintenant nous pouvons enfin profiter de notre chambre et de la ville sans avoir ce vieux gremlin’s dans nos têtes.
Enfin nous laissons la porte ouverte à une loose puisque nous sommes de nouveau 2&3 sur la liste d’attente pour le train entre Delhi et Varanasi ! Mais cette fois ci, c’est un trajet de jour donc nous nous débrouillerons en montant dans le train quoi qu’il en coûte !

« »

7 Commentaires sur “La loose épisode 5, spéciale trains (2/2)”

  1. De kamel:

    ben voilà, partir sans prendre sa carte grand voyageur sncf c’est pas bien malin

    Posté le 26 décembre 2011 à 18:01 #
    • De Cécile:

      Oui mais pour le billet Tour du Monde, nous sommes bronzes et en passe d’être silver !

      Posté le 26 décembre 2011 à 18:08 #
      • De kamel:

        ben moi je suis vert !

        Posté le 26 décembre 2011 à 18:15 #
  2. De Julien B:

    J’espère que nous vous récupérerons pas dans une geôle indienne pour être monté dans un train sans avoir de places réservés !!
    Courage les enfants

    Posté le 26 décembre 2011 à 18:11 #
    • De Benjamin:

      Normalement cela ne devrait pas nous arriver, un de nos billets est confirmé ! Nous sommes allés nous soûler au champagne indien (enfin au Coca quoi) pour fêter ça !

      Posté le 26 décembre 2011 à 20:01 #
      • De Jérémy A.:

        Light j’espère :)

        Posté le 26 décembre 2011 à 20:26 #
  3. De anthony:

    je crois que je regrette pas d avoir choisi l option voiture + chauffeur ;-)

    Posté le 3 janvier 2012 à 19:05 #

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Inde - भारत गणराज्य

Monnaie : Roupie indienne

1 € = 63 INR

Langue : Hindi - Anglais

Capitale : Mumbai (Bombay)

Population : 1 210 193 422 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest