Mar 12

Au pied du volcan

par dans Indonésie

Tags: , , , , , , , , , ,

Après une semaine sur la côte, nous prenons la route pour l’un des points culminants de Bali, le Mont Batur.

La route est sinueuse et s’enfonce dans une dense végétation tropicale. Plus on monte, plus les nuages s’accumulent sur les sommets. Lorsqu’on arrive face au Mont Batur, la vue est spectaculaire ! Face à nous, un pic de 1717 mètres doté d’une double caldeira majestueuse et des coulées de lave solidifiées dévalant les flancs du volcan jusqu’au lac en contrebas (la dernière éruption a eu lieu en 2000).

Indonésie - Bali : Mont Batur Indonésie - Bali : balade aux alentours de Toya Bungkah

Nous posons nos sacs à Toya Bungkah, un village au bord du lac, connu pour ses sources chaudes. L’endroit est très différent de ce que nous avons vu jusqu’alors. Ici, l’ambiance est plus rustique, les locaux sont un peu rudes, des montagnards habitués aux caprices de la terre… des durs quoi !

Indonésie - Bali : Toya Bungkah Indonésie - Bali : balade aux alentours de Toya Bungkah

Le village est microscopique, il n’y a presque pas d’infrastructures touristiques, aucune boutique, les restau sont vides et les trois hôtels de la commune déserts. Un hôtel sort du lot, le Ayu. C’est un complexe de luxe posé sur le lac avec ses propres sources chaudes. De l’hôtellerie haut de gamme à la balinaise telle qu’on la rêve. Par curiosité on rentre demander le prix d’une chambre… heu… ici, il n’y a pas de chambre, que des villas dignes des magazines de déco, avec piscine et jacuzzi aux eaux thermales privées ! Franchement, on tombe raide dingue de l’endroit, au point que l’on hésite vraiment à y louer une villa mais c’est vraiment au dessus de notre budget… 20 euros/jour pour mémoire ;-) !

The Ayu Hôtel The Ayu Hôtel

Nous retournons à notre chambre au bord du lac, toute en baie vitrée mais plus simple que les précédentes, plus « family run » style. On adopte un rythme tout tranquille entre brumes persistantes et grosses averses. On passe des journées entières à ne rien faire de particulier à part lire, regarder la lumière changer sur le lac, faire notre muscu, finaliser mon nouveau site CV pour moi et regarder notre série du moment le soir. On mange des petits poissons grillés à tous les repas car le lac est parsemé de parcs d’élevages.

Et puis vient le jour J, celui de l’ascension ! Levé à 3h30 du matin et rendez-vous à 4h avec notre guide pour une heure et demie de grimpette dans la nuit noire. Eclairés à la lampe torche, on avance sur une piste de sable volcanique puis on escalade les coulées de lave. C’est éprouvant mais on y arrive. Paradoxalement, alors que le village est désert, le chemin est embouteillé par des touristes qui viennent des quatre coins de l’île faire l’ascension nocturne en quête du sain graal : le lever de soleil sur les montagnes, le lac et le volcan Rinjani sur l’île de Lombok.

Plus on monte, plus on est subjugué. La vue nocturne sur la vallée est sublime. Les lumières des villages bordant le lac s’allument une à une tandis que les nuages se condensent sur ses eaux calmes. Aux premières lueurs rosées du soleil, cela devient féérique. On est captivé. Au sommet, il y a foule mais bon, on sait qu’ils seront tous partis d’ici peu car ils ont au moins deux heures de route pour rentrer dans leurs hôtels.

Indonésie - Bali : ascension du Mont Batur Indonésie - Bali : en haut du Mont Batur

Un fois le soleil levé, notre guide nous explique les traditions religieuses qui entourent le volcan, les processions, les sacrifices, les offrandes, les prières dans le petit temple d’une des grottes. On s’engage sur la caldeira et il nous montre les fumerolles et les cavités d’où sort un souffle brûlant. C’est magique ! Du pur Jules Vernes ! J’adore les volcans !

Indonésie - Bali : les laves du Mont Batur Indonésie - Bali : les laves du Mont Batur


Source photos Hôtel Ayu :
www.theayu.com

Les photos sont ici !

« »

7 Commentaires sur “Au pied du volcan”

  1. De Flo:

    j’espère que tu as prévu d’autres ascensions volcaniques ! une vulcanophile te parle… :-)

    Posté le 12 mars 2012 à 15:38 #
    • De Cécile:

      En ascensions je ne sais pas, mais nous allons en voir d’autres, c’est sûr ! A commencer par ceux de la Nouvelle-Zélande bientôt !
      Celui que tu nous recommandais, « La Blanca », c’était dans quel pays d’Amérique latine ?

      Posté le 13 mars 2012 à 01:36 #
  2. De Jérémy A.:

    Et derrière l’auteur il y a Benjamin qui, scandalisé, lâche : « Pfff, c’est nul! Je pensais que le volcan était en fusion… » (cf Italie) :)

    Posté le 13 mars 2012 à 00:14 #
    • De Benjamin:

      Attends, il y avait des fumerolles et même que tu pouvais cuire tes oeufs à même le sol tellement c’était chaud ! Nous sommes des vrais volcanologues !
      Prochaine étape : le Erta Alé avec des brochettes pour faire un BBQ !

      Posté le 13 mars 2012 à 01:50 #
  3. De Flo:

    La Cordiliera Blanca est une chaîne de montagnes pas de volcans, elle se trouve au Pérou, dans le nord. On y avait fait un trekking d’une semaine. Partis seuls, bivouac en tente, débarbouillage dans l’eau glacée des cours d’eau/rivières -moi j’avais mes lingettes :-))- Des paysages époustouflants !
    Mais dans le sud, il y a le Misti, départ d’Arequipa.
    Pour les volcans, on avait fait certains d’Equateur (le Reventador -une bonne loose pour nous car à l’époque aucune infrastructure, hébergement au village dans une piaule dans un dortoir d’ouvriers qui se lèvent à 4h30 et, de par les cloisons de papier nous entendions roter, péter… charming et pas très reposant ! pas de guides, pas de balisage… à l’instinct !! mais avec mon baroudeur de mari, cela s’est bien passé ;-) ), le Cotopaxi -ascension de nuit, départ minuit pour arriver pour les plus chanceux au lever su soleil-, le Tungurahua -le sol qui tremble, des explosions à tout va, pierres qui explosent… faudrait que je demande à Cham car on en a fait d »autres mais je ne me souviens plus de leur nom. En Bolivie, on avait l’ascension d’un volcan au pied du Salar, des chamarées de couleurs incroyabesl, nous démabulions dans le cratère, assez irréel ! Si vous avez l’occasion de passer qques jours au pied du Salar, on était logés chez un vieux monsieur (qui n’aimait pas du tout les américains!), faites-le. Nous étions hors du temps, vraiment loin de tout, nous ne savions pas quand nous allions en repartir, des grèves sévissaient dans le pays, les transports en commun tournaient au ralenti… et ce pueblo n’était desservi que très sporadiquement… de chouettes souvenirs… je vous embrasse bien fort.

    Posté le 14 mars 2012 à 10:46 #
    • De Cécile:

      Great ! Merci pour les infos !
      Tu me donnes envie d’aller voir cette cordillère blanche.
      Je ne sais pas si on pourra y aller, on pensait descendre vers le sud en arrivant à Lima.
      Par contre le Salar, oui, à priori, on devrait s’y arrêter.
      L’équateur nous n’y allons pas par contre, je l’ai fait en 2008, j’avais passé quelques jours sous le Cotopaxi et je me souviens qu’à Banos, le Tungurahua faisait des siennes.
      J’avais mis ça en ligne à l’époque : http://see-the-world.net/Premices/ecuador/
      Bises

      Posté le 15 mars 2012 à 10:36 #
  4. De Flo:

    si vous allez dans le sud, au Pérou, en partant d’Arequipa, on y avait fait un trek de 4-5 jours en pleine pampa. et il y a le volcan le Misti… et entre les deux, il y a le désert avec les fameuses et mystérieuses lignes de nazca que tu peux survoler ; petit estomac s’abstenir… cham n’avait pas supporté le vol dans le petit coucou :-).

    Posté le 20 mars 2012 à 17:16 #

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Indonésie - Indonesia

Monnaie : Rupiah

1 € = 12 068 IDR

Langue : Indonésien

Capitale : Jakarta

Population : 240 271 522 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest