Mar 12

Bali nous réconcilie avec le balnéaire !

par dans Indonésie

Tags: , , , , , , , , , , ,

Au point que l’on pense ajouter le mot-clé « méga coup de coeur » !

A peine arrivés à Lovina, on adore l’ambiance super tranquille du village. Les gens sont très souriants et accueillants. Il y a très peu de touristes et ça nous va bien. Il faut dire que la plage ne correspond pas aux critères tropicaux d’excellence… elle est toute noire ! C’est du sable volcanique ici, contrairement aux plages de sable blanc du sud de l’île, là où tous les jeunes australiens fêtards se rendent pour surfer. Au nord, le profil du touriste est plus « middle-age », souvent nordique, en recherche de calme et de spots de plongée.

Indonésie - Bali - Lovina : notre hôtel Indonésie - Bali - Lovina : notre hôtel

Autre atout de Bali, l’hébergement est très supérieur aux normes habituelles. Les hôtels ont presque tous des piscines bordées de végétation tropicale dans lesquelles on nage entre libellules, papillons et oiseaux multicolores. La nourriture aussi est excellente et quand on demande « pas épicé » on a « pas épicé » ! Et, cerise sur le gâteau toute personnelle, il n’y a presque pas de moustiques ! Incroyable, c’est pourtant très vert et humide.

Mais ce qui fait vraiment la différence ici, c’est la qualité des fonds sous-marins. Nous avons plongé-snorkelé au Parc national de l’île de Menjangan, à l’extrême ouest de l’île et c’était juste absolument exceptionnel.

Indonésie - Bali : île de Menjangan Indonésie - Bali : plongée à Menjangan

Un des spot est un tombant de 30 mètres recouvert d’une multitude de coraux multicolores. La visibilité était extra, nous avons vu une abondance de poissons à peine croyable, j’ai même vu une raie manta !

Menjangan Menjangan

Tout n’est pas rose pour autant. A Lovina, chaque matin à 6 heure, les pêcheurs emmènent les touristes voir les dauphins sur fond de lever de soleil. Nous étions tentés, mais le côté artificiel de la chose ne nous plaisait pas trop. Ca tourne souvent en chassé-croisé course poursuite… pas très écolo dans l’approche donc. Autant ne pas être égoïstes et ne pas participer à une pratique qui, même si elle génère des revenus pour les locaux, est tout de même très invasive pour les pauvres cétacés. Bien nous en a pris car une famille d’hollandais nous a confirmé que, même si c’était super pour les enfants, voir une trentaine de bateaux poursuivre les dauphins, ce n’était pas très réjouissant. On a même appris plus tard que Greenpeace tentait de faire abolir ces pratiques. J’avais très envie de voir des dauphins depuis longtemps, mais pas en excursion, plutôt par hasard, lors d’une traversée, de façon inattendue… et c’est à Tulamben, qu’en plein petit-déjeuné face à la mer, nous avons vu passer six dauphins traçant leur route de leur nage si caractéristique ! Magique !

A Tulamben, nous n’y sommes pas allés pas pour la plage (qui est, ici, de galets noirs) mais pour la plongée et le snork. C’est peut-être ça le secret, fuir les plages de sable blanc. Nous on s’en fiche des plages, ce qu’on aime ce sont les fonds sous-marins. Et à Tulamben, on n’a pas été déçu ! Notre bungalow était pile en face de l’épave du Liberty Ship, un cargo américain de 140 mètres de long torpillé en 1942 par un sous-marin japonais et poussé près du rivage en 1963 par les laves du volcan Gunung Agung.

Liberty ship Liberty ship

Pendant quatre jours, nous avons pu explorer ce site d’exception et nager entre les 80 espèces de coraux et les 400 espèces de poissons recensées. Benjamin à même vu un hippocante pygmée ! Et en plus de tout ça, on s’est souvent retrouvé à nager tous les deux dans des bancs de poissons de centaines de Jack fishes (des carangues en français, ça ressemble à des petits thons) aux écailles d’argent scintillantes. Spectaculaire !

Snork Banc de Jack fishes

Pour nous deux qui nous sommes rencontrés autour d’une conversation sur les poissons tropicaux, c’était vraiment magique de pouvoir partager toutes ces émotions ensemble.

Merci Bali, notre énorme coup de coeur !

Sources photos wrek :
http://outforvacation.com
http://www.kyleandrach.com
Sources photos poissons :

http://www.geocaching.com
http://sanjivanitours.com/bali-diving

Les photos de Lovina sont ici !

Les photos de Menjangan sont ici !

Les photos de Tulamben sont ici !

« »

4 Commentaires sur “Bali nous réconcilie avec le balnéaire !”

  1. De Leila:

    Encore du rêve… Merci ! je pense à vous et vous embrasse fort, fort ! (super les photos de vous ! Cécile comme tu es belle !!!)

    Posté le 12 mars 2012 à 14:49 #
    • De Cécile:

      Heu… merci ;-)

      Posté le 13 mars 2012 à 01:37 #
  2. De Kamel:

    La chasse aux dauphins par les touristes ça craint !

    Ma Cécilou tu as pris de jolies couleurs, trop belle ! En lissant ton article, j’ai pris conscience de n’avoir jamais mis les pieds sur une plage de sable noir… Je serais donc plus surfeur australien fêtard que « middle-age » nordique ? ouais trop cool, ça farte grave ! ;)

    Posté le 12 mars 2012 à 16:19 #
    • De Cécile:

      Ca y’est, nous y sommes dans le sud des fêtards australiens… et bah, c’est pas jojo…
      bisous
      et re-merci pour le compliment ;-)

      Posté le 13 mars 2012 à 01:40 #

Ecrire un message / commentaire

Misc

Misc

See the World : le livre !!!

Livre See the World

Informations pays

Indonésie - Indonesia

Monnaie : Rupiah

1 € = 12 068 IDR

Langue : Indonésien

Capitale : Jakarta

Population : 240 271 522 hab.

Infos au 14/07/2011

Parcours prévisionnel

Bloglovin’

Follow on Bloglovin

Pinterest