Oct 22

Bilan pratique : conseils et feed-back

par dans Bilan pratique

Tags: , , , , , ,

Quelques retours en vrac, potentiellement utiles aux voyageurs longue durée.

  • Au moment de la définition de l’itinéraire : bien croiser la question des périodes favorables côté climat avec celle des hautes et basses saisons [détail dans ce post].
  • Opter pour un sac à dos ouverture « valise », un confort au quotidien indispensable selon nous [détail dans ce post].
  • En hôtel, guesthouse, AJ… toujours sécuriser ses affaires, même lorsque l’on se sent en confiance : cadenasser son sac et l’attacher à un point fixe.
  • Définir l’orientation de son Tour du monde et s’équiper en fonction : s’il est orienté trek, partir avec le matériel adéquat (à minima : chaussures de marche, duvet et tente), ne pas penser que tout peut se trouver facilement en chemin, parce que oui, au Népal ou au Pérou, vous trouverez du North Face ou du Columbia pas chers mais ce seront des contrefaçons de piètre qualité. De plus, il faut toujours tester et « faire » son matériel (il faut parfois compter 15 jours pour s’habituer à de nouvelles chaussures de marche). Enfin, ne pas négliger d’emporter suffisamment de vêtements techniques chauds.
  • Si l’on veut réduire le poids des chaussures de marche, on peut envisager comme compromis de partir avec un modèle de chaussures basses auxquelles on ajoutera des strappings au besoin.
  • N’emporter que des vêtements auxquels vous ne tenez pas plus que ça : partir du principe que vous ne ramènerez rien (on jette beaucoup en cours de route, tout se transforme peu à peu en loques) !
  • Malgré le poids, penser tout de même à prendre un jean léger, ça manque trop sinon [détail dans ce post].
  • Oublier les liseuses électroniques (même pour la littérature) : partir avec deux petits livres légers et farfouiller dans les books exchange des hostels, c’est une bonne occasion de lire des choses auxquelles on n’aurait pas pensé [détail dans ce post].
  • Côté photo, nous avons opté pour une complémentarité d’appareils que nous n’avons pas regrettée : un compact expert orienté paysage (28 mn) et portrait (50 mn) et un reflex + téléobjectif (70-200 mn) pour la photo animalière et les portraits pris de loin.
  • Partir avec une petite bouilloire de voyage ! Nous avons acheté la notre au Népal et nous l’avons chérie jusqu’au dernier jour ! Dans les pays froids, elle permet de se préparer des boissons chaudes dans la journée, des bouillottes le soir et de réchauffer de l’eau pour se laver ou faire de la lessive quand il n’y a pas d’eau chaude. En plus, on peut faire des économies de petit déj et se préparer des soupes de nouilles de survie quand on se retrouve bloqué quelque part où il n’y a rien à manger.
  • Pour un voyage en camping-car en Nouvelle-Zélande : ne pas chercher à réduire les coûts à tout prix, surtout quand le froid commence à arriver, mais louer auprès d’une compagnie sérieuse offrant une vraie assistance en cas de problème [notre loose spéciale camping-car dans ce post].
  • Investir dans un petit GPS : indispensable pour tous les pays où la location d’un véhicule est prévue (Australie, Nouvelle-Zélande, USA, Canada…). Bien vérifier qu’il est possible de rajouter et mettre à jour les cartes du GPS.
  • Pour l’abonnement téléphonique : notre abonnement international Orange ne nous aura servi presque à rien, la plupart du temps, ça ne marchait pas et le service client était d’une inefficacité redoutable  ! Par contre, un abonnement Skype est très utile.
  • Côté carte bancaire : nous avons été très contents de l’option aucun frais à l’étranger (retraits et  paiements) proposée par Monabanq [détail dans ce post].
  • Enfin, ne pas faire confiance aux postes pour s’envoyer des colis : on en a perdus 2 sur 5 (même avec suivi de type Colissimo) !

 

2 Commentaires sur “Bilan pratique : conseils et feed-back”

  1. De Sylvie (voyageuse31):

    Je confirme pour le sac à dos ouverture valise, les vêtements qu’on jettent (même s’ils n’ont pas rendus l’âme, au bout de quelques mois à ne mettre que ça, on en a marre !!!). Par contre, je ne pense pas que le GPS soit indispensable, ni l’abonnement skype (le gratuit suffit souvent)… et je n’ai eu aucun problème en envoyant des colis des Etats-unis, Japon, Chine, Cambodge et Thaïlande… même en version par bateau en 2/3 mois.

    Posté le 22 octobre 2012 à 19:29 #
    • De Cécile:

      Hello Sylvie,
      Le GPS, il nous a vraiment rendu de fiers services, surtout pour entrer dans les grandes villes et localiser les hébergements (Melbourne, Sydney…).
      Le gratuit de Skype, c’est bien pour appeler des contacts qui ont un Skype mais nous avons eu souvent besoin de joindre des numéros fixes ou portables.
      Pour nos colis, sur nos 5 envois (Hong-Kong, Australie, Chili, Brésil, Etats-Unis), seul Hong-Kong proposait le bateau, les autres ne le faisaient plus, pourtant on a insisté. Et l’Australie nous a perdu un colis alors qu’on aurait jamais pensé ça d’une poste censée être performante. Quand je pense qu’on pensait se faire envoyer au Népal du matos de trek en poste restante !
      En tout cas, merci pour ton feed-back, c’est rassurant de savoir que tu n’as pas eu de problème de ton côté !

      Posté le 22 octobre 2012 à 20:04 #

Ecrire un message / commentaire